Vous êtes ici

Séminaire d'anthropologie américaniste

-A A +A

Quelques réflexions sur l'histoire "chromatique" des Guna (San Blas, Panama)

Vendredi 23 novembre 2018

Paolo FORTIS – Université de Durham
Discutante : Valentina Vapnarsky – CNRS, EREA-LESC


Le temps et l’esthétique seront abordés ici à travers l’analyse ethnographique d’un système visuel indigène. À partir des changements observables sur le long terme dans les vêtements féminins et dans le plan des villages guna de l’archipel San Blas (Panama), il s’agira de montrer que les images et les objets sont des clés d’accès aux régimes locaux d’historicité. Les processus de transformation qui se manifestent dans les domaines visuel et matériel révèlent la construction de temporalités diverses – biographique, intergénérationnelle, collective –, tout en intervenant eux-mêmes dans cette élaboration.

De plus, ils offrent aussi un prisme pour saisir en quoi les relations sociales actuelles (tant intra- qu’inter-villageoises) sont le produit de transformations historiques de longue durée. L’analyse fait appel à la notion assez sous-exploitée de « chromatisme » que proposait Lévi-Strauss, et à celle de « socialité chromatique » qu’en a tiré Stolze Lima. De fait, le chromatisme apparaît comme une catégorie indigène permettant de rendre compte de l’écoulement du temps et des circonstances inconstantes de l’histoire.

L’intervention sera faite en espagnol.

Site Internet : 
Responsable de la notice : 
Communication IdA
Document joint : 
Dernière mise à jour le 22/11/2018 - 12:18