You are here

Appel à communication - Expériences de migration en contexte de violence ou quand raconter devient impossible

-A A +A

Journée d'étude internationale

"Expériences de migration en contexte de violence ou quand raconter devient impossible. Approche comparée France-Québec pour un dialogue entre migrants, praticiens et chercheurs"

  • Date: 17-18 octobre 2019
  • Lieu: Maison des Sciences de l'Homme et de la Société, Université de Poitiers

L'expérience de la migration peut être vécue, perçue, théorisée et documentée de façons diverses comme l'attestent les nombreux travaux multidisciplinaires menés sur les parcours migratoires et les récits d'exilés. Cette journée d'étude internationale entend comprendre « les » paroles de celles et ceux qui font l'expérience de cette migration, et en particulier la question du récit impossible.Cette journée d'étude entend ainsi explorer, dans une perspective comparative France-Québec, la diversité des récits impossibles dans divers champs d'études et de pratiques (intervenants sociaux, formateurs, juristes, psychologues, traducteurs-interprètes), dans le contexte de l'expérience migratoire. Elle a pour ambition de décloisonner les expertises et faire dialoguer les différents acteurs pour mieux comprendre et analyser les expériences de migration en contexte de violence.

Les propositions de communication pourraient s'inscrire dans les axes suivants :

  • le récit indicible, ou comment raconter ce qui ne peut être raconté
  • le récit revisité ou la pluralité des supports pour raconter (créations artistiques, documentaires, films, expositions, cartographies du récit, etc.)
  • le récit face aux institutions et aux politiques

Les propositions de communications, en français ou en anglais, devront parvenir au comité scientifique du colloque sous format numérique au plus tard le 20 mai 2019 à Amelia León Correal à l’adresse suivante : amelleon@msn.com

Elles devront comporter les rubriques suivantes :

  • Titre de la communication
  • Thématique dans laquelle s’inscrit la communication (récit indicible ; récit revisité ; récit face aux institutions et aux politiques)
  • Nom et prénom de l’auteur
  • Courriel
  • Une brève biographie de 3 lignes comprenant la fonction et le rattachement institutionnel
  • Un résumé de la proposition : maximum de 500 mots, espaces compris, simple interligne, Times 12. Le résumé doit présenter brièvement la problématique, le sujet présenté et le lien explicite avec la thématique retenue.
  • 3-4 mots clés.

La réponse du comité aux propositions soumises sera transmise aux auteurs au plus tard le 10 juin 2019, et le programme final sera diffusé fin juin.

Comité scientifique : Ariane Le Moing (Université de Poitiers, France), Lilyane Rachédi (UQAM, Canada), Michèle Vatz Laaroussi (Université de Sherbrooke, Canada), Perrine Obensawin (Sauvegarde de l’enfance, Val d’Oise, France), Paul Konan N’Dri (Haute école de travail social et de santé, Suisse).

 

Dernière mise à jour le 29/04/2019 - 12:33