You are here

Participation de Michelle Salord au Salon Innovatives SHS 2019 du CNRS et présentation du projet « Migr’Art »

-A A +A

Le 15 et 16 mai derniers s’est tenue la quatrième édition d’Innovatives SHS, salon professionnel qui illustre la capacité des laboratoires en sciences humaines et sociales à répondre aux attentes de la société et à favoriser le transfert de leurs résultats de recherche vers les collectivités territoriales, le monde associatif, les grands groupes industriels et les PME-PMI. Il a été organisé cette année par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS. Au programme, une quarantaine de stands, regroupant des chercheurs et des ingénieurs présentant des outils logiciels ou multimédias, des applications, des jeux sérieux, des innovations très variées, en particulier dans les domaines de la santé, de l’aménagement du territoire, de la valorisation du patrimoine ou de l’éducation.

 

Affiche du salon INNOVATIVES SHS

À cette occasion, le serious game Migr’ART financé par l’Université de Paris 7, et co-réalisé par Caroline Perrée, chercheuse en histoire de l’art au Centre d’Études Mexicaines et Centraméricaines, et par Michelle Salord, doctorante à l’Urmis – Paris 7 a été présenté. Dans sa première version, le jeu propose de suivre un migrant mexicain dans sa trajectoire jusqu’aux États-Unis, mettant le joueur en situation afin de mieux le sensibiliser à l’urgence de la situation. En croisant les données de la recherche en sciences sociales et de l’art contemporain grâce à un support numérique ludique et interactif, Migr’ART se présente comme une ressource originale et novatrice propre à transmettre des savoirs complexes à travers des expériences humaines virtuelles prises dans des enjeux sociaux, économiques et politiques. En plus de faire le pari d’associer résultats de terrain, support numérique et enjeux ludiques afin de rendre compte d’un savoir scientifique, il répond à l’urgente nécessité de créer des outils afin de sensibiliser et de former un regard critique sur un sujet contemporain. Le jeu a été pensé dans le cadre d'un usage pédagogique interdisciplinaire pour des enseignants du secondaire et du supérieur.

La participation à ce salon a permis une importante valorisation des réseaux des UMIFRE mais également de ce genre d’initiative hybride. De nombreux contacts dans l’éducation ont été noués qui permettront ensuite l’essai du jeu en cours, autour de plusieurs séances sur les migrations, réalisées en collaboration avec les équipes pédagogiques associées.

 

Extraits de MIGR’ART : l’utilisation du téléphone portable comme ressort ludique et forme hybride d’écriture narrative, renforcant le côté réel

Le premier parcours du jeu est téléchargeable sur le site du CEMCA : http://www.cemca.org.mx/migrartgame/

Dernière mise à jour le 10/07/2019 - 17:45