You are here

Présentation

Pôle andin Bogota

Axes prioritaires 

Concerné au premier chef par l’intégration andine, le Pôle se propose à travers un premier axe de recherche de contribuer à analyser les enjeux de la construction nationale par l’étude de la diversité culturelle, sur les plans historique, littéraire, politique ou juridique.

Le deuxième axe porte sur le dépassement partiel du conflit armé et invite à réfléchir aux différentes formes de vivre-ensemble et aux stratégies multiples de fabrication de l’ordre social. Dans cette perspective, le Pôle andin Bogotá de l’IdA cherche à développer une réflexion sur la gestion de la mémoire comme garantie pour la justice transitionnelle.

En ce sens, le prochain événement, « Los territorios entre memorias, nuevo orden social y proyectos de desarrollo » se tiendra le 21 mai 2019 et portera sur la construction de la paix. Il est organisé de manière conjointe avec l’Institut Français d’Etudes Andines (IFEA) et l’Institut Colombien d’Anthropologie et d’Histoire (ICANH).

Structure d’accueil

De juin 2011 à février 2016, le pôle andin Bogotá de l’IdA a été hébergé dans les locaux du Parlement Andin où une collaboration active a pu se mettre en place dans un esprit de think tank.

Le 21 mars 2017, l’accord-cadre de coopération entre l’Institut des Amériques et l’Université Nationale de Colombie a été mis en place. L’accord-cadre prévoit l’organisation d’activités scientifiques et l’échange de professeurs entre les deux institutions. Il favorise également la réalisation de thèses de doctorat en cotutelle entre les universités membres de l’IdA et la faculté de Sciences Humaines de l’Université Nationale. Le Pôle Andin Bogotá bénéficie désormais d'un bureau dans les locaux de la Faculté de Sciences Humaines de l’Université Nationale de Colombie.

Sujet de thèse de Laetitia Braconnier Moreno : « Justice transitionnelle et pluralisme juridique. La juridiction spéciale pour la paix saisie par les peuples ethniques dans le cadre du post-conflit en Colombie » sous la direction de Véronique Champeil-Desplats, Université Paris Nanterre.

Référent local : Max Hering Torres, Professeur Associé du Département d'histoire de l’Université Nationale de Colombie et coordinateur de l'Anuario Colombiano de Historia Social y de la Cultura.

Référent IdA : Georges Lomné, Maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris-Est, Marne-la-Vallée (UPEM)

Coordinateur - Pôle andin Bogota
Nous trouver

Dernière mise à jour le 07/02/2019 - 17:44