You are here

Régionalisme au Canada : construire et gérer l’espace politique, social et culturel

-A A +A
10/06/2020

Colloque international

Régionalisme au Canada : construire et gérer l’espace politique, social et culturel

Ce colloque cherchera à mieux comprendre comment les efforts déployés pour accommoder les différences régionales ont façonné la construction nationale au Canada. Seront interrogées les notions spatiales de territoire, de région, de nation(s), notamment au prisme des appartenances, et dans les arts.

Les efforts déployés pour accommoder les différences régionales au Canada ont façonné son histoire politique et marqué la construction nationale. Ce colloque international pluridisciplinaire cherchera à élargir les questionnements pour aborder la notion de l’intégration sociale et la construction des identités nationales, provinciales, régionales et locales.

Le Canada, tout comme les autres pays occidentaux, subit depuis des années 1980 l’influence de la globalisation, et la prédominance de politiques d’inspiration néolibérale. Des politiques qui cherchent à réduire la capacité des gouvernements à intervenir et à réguler préconisent aussi la décentralisation à l’intérieur des Etats-nations. Comment cet ensemble d’initiatives a-t-il modifié l’équilibre des pouvoirs, et le sentiment d’appartenance des citoyens au Canada ?
Les politologues s’intéresseront à l’interaction et à la concurrence entre différents niveaux de gouvernement au sein du fédéralisme canadien. L’attachement à un territoire étant central pour les peuples autochtones, comment faire évoluer le fédéralisme pour accommoder leurs demandes de gouvernement autonome ? Les historiens sont invités à explorer les particularités régionales, et la mise en place d’allégeances politiques et sociales à travers le temps. Les sociologues et géographes s’intéressent à la construction des identités et des relations sociales dans leurs dimensions spatiales notamment à travers les questions de pouvoir et de justice (parfois déclinée en registres : sociale, spatiale, environnementale…). Comment s’articulent les échelles de référence et notamment la région en fonction des provinces, de leur place dans le système canadien et des projets politiques qui construisent le territoire (place du Québec, revendications autochtones) ? Des contributions d’autres spécialistes permettront d’interroger la notion de la création et de la construction du sentiment d’appartenance en littérature, arts visuels et cinéma canadien.

Contact : Andrew Ives, Université de Caen Normandie, andrew.ives@unicaen.fr

Lien vers site Internet : 
Informations
Apoya al IdA
Dernière mise à jour le 19/02/2020 - 14:36