You are here

Appel à communications - Colloque international sur le roman Carpentaria de Alexis Wright

-A A +A

Appel à communications

Colloque international sur le roman Carpentaria de Alexis Wright: a self-governing literature that belongs to place


Ce colloque international se donne pour but d’accompagner les préparateurs du programme de l’Agrégation et les étudiants dans l’étude du roman d’Alexis Wright. Il visera également à explorer de nouvelles pistes d’analyse de l’ouvrage.

Alexis Wright est membre du peuple waanyi du golfe de Carpentarie, au nord de l’Australie dans le Queensland actuel. Militante de longue date pour la défense des droits des peuples autochtones d’Australie, Wright est l’auteure d’une œuvre engagée dans laquelle le politique et le romanesque sont indissociables. Elle détient la chaire Boisbouvier de littérature australienne à l’Université de Melbourne et dirige actuellement le projet de recherche ARC «Other Worlds – Forms of World Literature Research». Carpentaria, qui a été récompensé du Miles Franklin Award, le prestigieux prix littéraire australien, est son second roman. Le Stella Prize lui a aussi été décerné pour Tracker en 2018. Carpentaria est centré sur le territoire ancestral waanyi, et plus précisément sur la petite ville fictionnelle de Desperance, au début du 21ème siècle.

Carpentaria est un roman fleuve qui prend sa source à la fois dans la cosmogonie aborigène et dans le fabuleux biotope de l’estran, propre au golfe, et étend ses ramifications jusque dans la finance internationale, la télésurveillance par satellite, et la formation d’îles-déchets, flottant au gré des courants intercontinentaux.

La structure complexe de l’œuvre, qui repose sur une multitude de fils narratifs, noue des relations souvent très tendues entre les descendants de colons de Desperance, les deux groupes aborigènes qui vivent à la périphérie, de part et d’autre de la ville, ou encore les agents de sécurité de l’énorme mine toute proche. Ces conflits se jouent, en outre, dans un champ de forces beaucoup plus vaste qui englobe les mondes non-humain et spirituel, conférant à l’œuvre-monde qu’est Carpentariaune dimension réellement cosmique.

Le choix d’une voix narrative inspirée de la tradition orale aborigène, parfois solennelle, souvent pleine d’humour, et parfois irrévérencieuse, permet à Wright de mêler intimement le tragique et le grotesque, la sagesse distanciée liée aux temps longs, et l’indignation passionnée née d’une actualité consternante.

Les propositions de communication en français, d’une longueur de 300 mots et accompagnées d’une courte bio-bibliographie, sont à envoyer pour le 3 Juillet 2021.

 

Plus d'information en suivant ce lien

 

Site Internet : 
Responsable de la notice : 
Assistant communication
Boletines

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

More information?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
More information?
Informations
Apoya al IdA
Dernière mise à jour le 25/06/2021 - 15:59