Vous êtes ici

Cycle de cinéma en langues originaires des Amériques 2021

-A A +A
15/06/2021

Ciné Amériques - 2e édition

du 15 au 29 juin 2021

Le cycle de cinéma Amériques en langues originaires est de retour! Venez nous rejoindre à l’INALCO et au campus Condorcet pour partager de nouvelles aventures cinématographiques. Entrée libre sur inscription

 

Séances de la semaine prochaine:


Mardi 15 juin

19h Amphi 7 INALCO

63 rue des Grands Moulins 75013

 

Untɨ, les origines

Documentaire de Christophe Yanuwana Pierre

56 min | 2018 | France (Guyanne) | Kali'na I sous-titres en français

Ce film est décrit par son réalisateur comme un voyage initiatique depuis l’embouchure du Maroni jusqu’aux collines du Tumuc Humac, à la frontière brésilienne. Il y remonte le fleuve à la rencontre des Amérindiens de Guyane et à la recherche de son identité, afin d'aborder les questions essentielles de la situation sociale et économique actuelle. Pour lui, le fleuve Maroni est le fil rouge de ce récit et le vecteur de ses colères, tristesse, interrogations et de son espoir.
La projection sera suivie d'un débat animé par Aurélie Journée-Duez, docteure en anthropologie de l'EHESS et présidente du Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan), partenaire de la projection


Mercredi 16 juin

19h Amphi 7 INALCO

63 rue des Grands Moulins 75013

 

Je m'appelle humain

Documentaire de Kim O’Bomsawin

78 min | 2020 | Canada | Innu, français I

« Sauvage » dit Joséphine Bacon, « ça veut dire être libre entièrement. »
Lorsque les anciens nous quittent, un lien avec le passé disparaît avec eux. La femme de lettres innue Joséphine Bacon incarne cette génération témoin d’une époque bientôt révolue. Avec charisme et sensibilité, elle mène un combat contre l’oubli et la disparition d’une langue, d’une culture et de ses traditions. Sur les traces de Papakassik, le maître du caribou, Je m’appelle humain propose une incursion dans l’Histoire d’un Peuple multimillénaires aux côtés d’une femme libre qui a consacré sa vie à transmettre son savoir et ce lui de ses ancêtres.
La projection sera suivie d'un débat animé par Sophie Gergaud, spécialiste du cinéma autochtone et par Violaine Harchin, distributrice du film. En partenariat avec l'association De la Plume à l’Écran
 

Lettres d'information

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

Plus d'informations ?
CAPTCHA
Cette question est utile pour vérifier que vous êtes bien un humain et pas un robot (protection anti spam)
Image CAPTCHA
Plus d'informations ?
Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 17/06/2021 - 12:05