Vous êtes ici

Jusnaturalisme vs positivisme : de riches échanges interdisciplinaires à l'UdeM

-A A +A

Le 11 octobre, c’est à une rencontre philosophie et droit que le public universitaire montréalais a été convié à l’occasion de la venue outre-atlantique de Messieurs Eric Marquer et Paul Rateau, tous deux maîtres de conférence en philosophie à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Monsieur Eric Marquer a tout d'abord prononcé une intervention intitulée « Le droit et la vie même des hommes : norme juridique et norme vitale selon Marx ».

Puis, l'auditoire a eu le grand plaisir d’entendre l’analyse de Monsieur Paul Rateau s’agissant de la critique adressée par Leibniz à Pufendorf concernant la fin du droit naturel. 

La conférence s’est poursuivie par une synthèse et un commentaire de Monsieur Christian Nadeau, Professeur de philosophie politique à l’Université de Montréal, ainsi que par un débat avec la vingtaine de personnes s’étant déplacées pour l’occasion. 

La grande mixité du public composé d’avocats, de notaires, d’étudiants et de professeurs en droit et en philosophie a permis là encore une discussion d’une très grande qualité.


Monsieur Gérard Boismenu, référent local du pôle Canada, présentant l’Institut des Amériques avant le début des interventions le 11 octobre.
De gauche à droite : Eric Marquer, Christian Nadeau, Paul Rateau et Gérard Boismenu.

L'article de l'événement

Dernière mise à jour le 24/10/2018 - 15:32