Vous êtes ici

Monographie sur les Amériques

-A A +A

Dans le cadre de sa politique d'encouragement à la recherche sur les Amériques, l'Institut des Amériques lance un appel à candidatures pour la publication d’une Monographie originale sur les Amériques écrite par un un.e enseignant.e-chercheur.e confirmé.e (manuscrit récent, soit dans les deux années précédentes).

Présentation du financement IdA 2021

Cette aide récompense un manuscrit récent (monographie de recherche originale) réalisé par un chercheur ou une chercheuse titulaire inscrit.e dans une université membre du réseau (par exemple dans le cadre d’un processus d’HDR dans les deux années précédentes). Seuls peuvent concourir les manuscrits rédigés par un.e seul.e auteur.e. Les thèses (ou monographies tirées d’une thèse de doctorat) et les volumes collectifs ne sont pas éligibles. Les ouvrages soumis ne se conformant pas aux règles de présentation d’un travail scientifique classique (bibliographie substantielle par exemple) ne seront pas pris en compte.

Cette aide couvre toutes les disciplines en sciences humaines et sociales.

Le jury est composé à parts égales

1/de spécialistes de l’Amérique du nord 2/ de spécialistes de l’Amérique latine 3/ de spécialistes des Amériques en poste à l’étranger

Critères d’attribution

Le manuscrit lauréat bénéficiera d’une aide à la publication de 3000 euros qui sera versée directement à la maison d’édition sur présentation d’un contrat d’édition et de la facture de production du volume. L’IdA se réserve le droit de ne pas verser la subvention si la maison d’édition ne correspond pas aux critères scientifiques du GIS.

Composition du dossier et procédure

Les candidatures seront transmises au plus tard le 15 février 2021 

à gt-recherche@institutdesameriques.fr

Le dossier devra comprendre :

  • Le formulaire de candidature rempli 
  • Le manuscrit complet (version électronique et exemplaire papier recto/verso).
  • Un contrat d’édition ou, le cas échéant, une lettre d’engagement ferme de l’éditeur
  • La facture de production du volume ou, le cas échéant, le devis de l’éditeur

Les dossiers seront expertisés par le jury et le/la lauréat.e sera choisi.e au printemps 2021.

Comité d’évaluation

Amérique du Nord

  • Hélène Aji, Université Paris-Nanterre, Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes
  • Gérard Boismenu, Université de Montréal, Science politique
  • Cécile Coquet-Mokoko, Université Paris Saclay, Civilisation américaine
  • Serge Jaumain, Université libre de Bruxelles, Histoire
  • Marie-Jeanne Rossignol, Université de Paris (histoire des Etats-Unis, XVIIIè-XIXè, histoire de l’esclavage et de l’abolition, histoire politique)

Amérique latine

  • Virginie Baby-Collin, Aix-Marseille Université, Géographie
  • Guillaume Boccara, EHESS, Anthropologie
  • Saulo Neiva, Université Clermont Auvergne, Littérature
  • Carlos Quenan, Université Sorbonne nouvelle, Économie
  • Modesta Suárez, poésie latino-américaine contemporaine, Université Toulouse 2

Prix Monographie 2021

Franck GAUDICHAUD, Université Toulouse Jean Jaurès, Professeur des Universités en histoire et civilisation de l’Amérique latine contemporaine “« Résister » au néolibéralisme dans les pays du Sud. Une étude du syndicalisme portuaire et des politisations du travail dans le Chili actuel”

Résumé de l’ouvrage

L’intérêt des sciences sociales pour comprendre les conflits sociaux du travail et au travail, et plus particulièrement de l’une de ses gammes majeures, l’action syndicale, connaît un renouveau certain depuis quelques années. Les analyses sur le néolibéralisme et ses diverses facettes affichent également un fort dynamisme. C’est d’ailleurs le cas aussi bien en France qu’en Amérique Latine. Cet ouvrage s’intéresse à un pays souvent considéré comme « laboratoire du néolibéralisme », le Chili. Il est centré sur une expérience récente de revitalisation syndicale : la création et le développement de « l’Union portuaire du Chili ». Notre investigation (issue d’une HDR) s’est déroulée sur plusieurs années, particulièrement dans le Sud du pays, combinant enquête orale, observation participante, revue de presse et sources primaires. Elle décrit la lente incubation d’une expérience syndicale exceptionnelle dans les ports chiliens : ses origines historiques, sa structuration, son économie morale et matérielle, ses répertoires d’action, ses discours, son impact dans le champ politique et médiatique. Il s’agit de présenter la constitution, le déploiement, la force, les faiblesses et les limites d’un pouvoir syndical stratégique, celui des dockers. Un processus qui s’insère dans un contexte néolibéral « avancé » et qui est marqué par un cadre légal autoritaire (en partie hérité de la dictature) ainsi que par une grande précarité des conditions de travail des salariés mobilisés. Bien au-delà du cas chilien, cet opus participe d’une discussion générale sur les ressorts des (in)soumissions ouvrières dans les pays du Sud, tout en proposant une réflexion sur les dynamiques de revitalisation syndicale et de politisation au/du travail au sein des sociétés contemporaines.

Lettres d'information

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

Plus d'informations ?
CAPTCHA
Cette question est utile pour vérifier que vous êtes bien un humain et pas un robot (protection anti spam)
Image CAPTCHA
Plus d'informations ?
Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 31/12/2021 - 17:25