Vous êtes ici

Programme - Colloque IdA-EULAC 2012

-A A +A

Cette journée comportera trois tables rondes :


La première aura pour sujet « Les intégrations régionales induisent-elles une nouvelle dynamique d’affirmation politique ? »

Les relations bi-régionales et les processus d’intégration régionale sont affectés au cours des dernières années par des mutations géopolitiques majeures dont la montée en puissance de l’Asie est l’un des faits marquants et par diverses questions et négociations globales (CSNU, négociation climat/environnement (OME), Biodiversité/développement durable/pandémies…).
Parallèlement, la perception du déclin de l’Europe minée par la crise gagne du terrain, ce qui relance les débats sur les modèles de société et, en particulier, du rôle de l’Etat dans la cohésion sociale, au moment où en Amérique latine on met l’accent sur des politiques visant à réduire la pauvreté et les inégalités.

Face aux turbulences découlant de la crise économique internationale et aux profondes transformations géoéconomiques et géopolitiques en cours, la fragilisation de l’UE peut-elle être de nature à affaiblir les relations bi-régionales ? D’autre part, les deux régions peuvent-elles développer des positions communes sur la gouvernance mondiale à même de contribuer à surmonter la crise ?


La deuxième portera sur « L’intégration régionale et les relations bi-régionales à l’épreuve de la crise globale : entre protectionnisme, solidarité et investissements »

Face à la persistance de la crise économique internationale, on constate le développement de tensions protectionnistes alors que l’on cherche à mettre en place des mécanismes régionaux de solidarité. Dès lors, se pose la question de la contribution que l’intégration peut apporter à une meilleure protection régionale face aux turbulences découlant de la crise internationale.

En même temps, en Amérique latine se développent de nouvelles dynamiques d’intégration économique et commerciale qui transcendent les dispositifs institutionnels. Les banques de développement européennes et latino-américaines envisagent des projets liés aux processus d'intégration régionale alors que la question des infrastructures d’intégration se pose de plus en plus. Dans le cadre de la relation bi-régionale des nouveaux instruments, susceptibles de conduire les investissements vers le développement durable, se mettent en place.

D’autre part, alors que la dimension commerciale, décisive dans les années 90, perd de l’importance, de nouveaux processus d’intégration se développent sur le plan économique. En particulier les investissements étrangers intra-latino-américains montent en puissance et deviennent un vecteur d’intégration. Les différentes interventions de cette table permettront notamment d’examiner le rôle de l’intégration et des investissements dans la perspective du développement durable et les possibilités de partenariat euro-latino-américain dans ce domaine.

Par ailleurs, au-delà de l'affichage politique en faveur du développement durable, a-t-on les moyens de faire en sorte que les investissements publics et privés dans les domaines de l'énergie et des infrastructures lourdes (électrification en Amérique centrale, route bi-océanique en Amérique du sud) soient compatibles avec le développement durable ?


La troisième et dernière mettra l’accent sur le thème fondamental de rôle et de la formation des ressources humaines : « Vers des modèles économiques fondés sur la connaissance et l’innovation ? Quelle coopération européenne ? »

Elle permettra de faire un point sur l’état d’avancement de l’espace commun d’enseignement supérieur et de recherche que les deux régions sont en train de construire. Tout en analysant les progrès effectués au cours des dernières années dans le processus de concertation régionale latino-américain en matière d’éducation supérieure, on mettra en relief les réseaux bi-régionaux et les programmes européens de coopération universitaire.

En rapport avec les programmes et les mécanismes relevant de l’un des axes principaux du partenariat stratégique UE-ALC, et plus particulièrement en ce qui concerne « l’éducation, la science, la technologie et l’innovation », on analysera les dynamiques de coopération et de compétition autour de la question de l’innovation. Le rôle des banques de développement dans l’appui à l’innovation sera également examiné.

Lettres d'information

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

Plus d'informations ?
CAPTCHA
Cette question est utile pour vérifier que vous êtes bien un humain et pas un robot (protection anti spam)
Image CAPTCHA
Plus d'informations ?
Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 26/07/2018 - 12:50