Vous êtes ici

Rencontre avec Heinz Schwarzinger et Vanasay Khamphommala - Thème : Traduire le theâtre. Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis.

-A A +A

10h-12H Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis (salle de recherche de la Bibliothèque Universitaire) 2, rue de la Liberté - 93526 Saint-Denis.

Modératrice : Céline Frigau Manning
Les membres du groupe de recherche « Penser la traduction » (EA 1569 - Transferts critiques et dynamique des savoirs) et l'équipe pédagogique du Master de Traduction T3L de l'Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis organisent cette rencontre avec Heinz Schwarzinger et Vanasay Khamphommala.

- Heinz Schwarzinger, ou Henri Christophe, traduit de l’allemand vers le français et du français vers l’allemand.
Né en 1945 à Klagenfurt, il est de nationalité autrichienne. Après des études théâtrales à Vienne et à Paris, il enseigne l’allemand dans le supérieur pendant vingt ans. Il traduit, depuis 1972, principalement du théâtre, d’abord en collaboration avec des auteurs français, puis seul, sous le pseudonyme de Henri Christophe.

Distingué par le Prix national autrichien de la traduction littéraire (1991), il intervient régulièrement dans des colloques et ateliers sur le théâtre contemporain, la traduction théâtrale et littéraire ainsi que le sous-titrage.

Producteur à France Culture de Passages, dix émissions dramatiques en 1984, il organise notamment deux Journées Ingeborg Bachmann à la Maison de la Poésie, et, depuis 1991 à Vienne, 17 Journées du théâtre français, puis francophone ; la 1ère Semaine du théâtre français en 1996 au Deutsches Theater/Die Baracke de Berlin ; la 1ère édition des Journées du théâtre francophone à Munich en 2013. Il est le directeur artistique d’Interscènes.

Depuis 1986, il organise à Paris les Journées du théâtre autrichien à Paris. La 23e édition aura lieu du 25 au 28 nov. 2013 au Goethe-Institut et s’intitulent « Amour toujours : créatures, sauvages, dons, poisons, crainte et tremblement » : y seront présentées des lectures-spectacles de pièces de F. Bruckner ou de H. Klaus.

Parmi ses principales publications : un numéro spécial sur la littérature autrichienne contemporaine (Revue des questions allemandes, 4/84), Arthur Schnitzler, auteur dramatique et Ödön von Horvath, repères (Actes Sud-Papiers, 1989 et 1992) ; Théâtre de résistance. 12 Semaines du théâtre autrichien, Paris 1986-1998 (Interscènes, 1998).
Et parmi ses très nombreuses traductions : l’édition de l’œuvre complète de Ödön von Horvath (la prose en 4 vol., Bourgois, 1988-1994; le théâtre en 6 vol., L’Arche, 1994-1998), le théâtre d'Arthur Schnitzler chez Actes Sud-Papiers (14 vol. depuis 1986), ou encore celui de P. Turrini (Actes Sud-Papiers), Les derniers jours de l’humanité de Karl Kraus (Editions Agone), Bulbus et Mousson de A. Hilling (Editions Théâtrales), Harry 1920 ou La Comédie de la fin du monde de T. Tagger (Editions Théâtrales), Péchés mortels de F. Mitterer (Editions Agone), Les Trompettes de la mort et Trilogie Nietzsche de E. Schleef, Truffes de Jens Roselt,…

- Vanasay Khamphommala, né en 1980, est acteur, chanteur, dramaturge, traducteur de l’anglais au français.

Formé à la Maîtrise de Bretagne, il fait ses premiers pas sur scène à l’Opéra de Rennes où il chante Bastien dans Bastien et Bastienne de Mozart (1991) et participe à de nombreuses productions (La Flûte enchantée, Dialogues des Carmélites, L’Opéra de Quat’sous…). Il poursuit sa formation de comédien au Cours Florent où il travaille sous la direction de Michel Fau et Jean-Pierre Garnier tout en créant ses propres spectacles avec sa compagnie, l’École de la Nuit. En 2010, il reprend le rôle-titre de l’opéra comique Le Huron, de Grétry (ms. Henri Dalem). Comédien, il travaille sous la direction de Jean-Michel Rabeux (R&J Tragedy) et Jacques Vincey (Les Bonnes). Il collabore régulièrement avec ce dernier comme dramaturge : La Nuit des Rois de Shakespeare, Jours souterrains d’Arne Lygre, Amphitryon de Molière (Comédie-Française) et La Vie est un rêve de Calderón. Il est par ailleurs l’auteur de plusieurs textes pour le théâtre : Orphée aphone, Faust (avec A. Ledoux) ; il écrit et met en scène pour Les Musiciens de Saint-Julien un conte dansé jeune public, Rigodon !

Également traducteur, Vanasay Khamphommala traduit Shakespeare et Barker pour la scène et le livre (Le Songe d’une nuit d’été, Comme il vous plaira, La Mort, l’unique et l’art du théâtre, Un style et ses origines, Lentement, Und). Il signe pour Michel Fau en 2012 une adaptation de Que faire de Mister Sloane ? de Joe Orton (Comédie des Champs-Élysées).

Ancien élève de l’École normale supérieure, formé à Harvard et à l’université d’Oxford, Vanasay Khamphommala a soutenu à la Sorbonne en 2010 une thèse de doctorat intitulée Spectres de Shakespeare dans l’œuvre de Howard Barker, sous la direction d’Élisabeth Angel-Perez. Son travail de recherche se concentre sur les nouvelles écritures dramatiques anglophones.

Commune : 
Saint-Denis
Source de l'actualité : 
AFEA Association française d'études américaines
Emmeline Gros
Responsable de la notice : 
Pouyllau Marie-France
Dernière mise à jour le 10/12/2014 - 13:12