Vous êtes ici

Revue : DIAL - décembre 2006 - sommaire, présentation, points de repère

-A A +A
30/11/0000
La revue est désormais disponible en ligne (http://www.alterinfos.org/spip.php?rubrique38/ ou http://enligne.dial-infos.org).
Elle publie chaque mois une série d articles écrits par des Latino-Américains et traduits en français.
Si vous souhaitez la recevoir par courriel électronique (un courriel chaque premier du mois), vous pouvez vous inscrire à l aide du formulaire trouvé à l adresse http://www.dial-infos.org/form.php.
Vous pouvez désormais signaler un article de Dial ou d’AlterInfos à quelqu’un-e d’autre en lui envoyant un courriel présentant le titre et les premiers paragraphes de l’article. Il suffit de cliquer sur le lien « Enviar / Envoyer » suivi d’une petite enveloppe qui se trouve sur la droite de chaque article, juste en dessous de la liste des rubriques.
Sommaire :
DIAL 2898 – CHILI - La criminalisation de la demande territoriale mapuche (par Fabien Le Bonniec)
DIAL 2899 - CHILI - Je doute que le mouvement social Mapuche cesse d’être criminalisé, Entretien avec l’avocat Jaime Madariaga de la Barra (par Hernán Scandizzo)
DIAL 2900 - VENEZUELA - Entretien avec le vice-président José Vicente Rangel (par José Vicente Rangel & Héctor José Arenas Amorocho)
DIAL 2901 - BRESIL - Pour les paysans sans-terre, l’acquisition de terres n’est qu’une étape de la lutte (par Raúl Zibechi)
DIAL 2902 - AMÉRIQUE CENTRALE - Plongée au cœur de l’exode migratoire à la frontière mexicaine, deuxième partie (par José Luis González, sj.)
DIAL 2903 - Brève défense de la théologie de la libération (par Jesús Roberto Ospina Salinas)
Présentation :
Le numéro de décembre comporte deux nouveautés.
Le dossier sur la situation des Mapuche [1], en tête de numéro, inaugure un nouveau format de présentation que Dial utilisera de temps en temps pour faire le point sur un sujet : le diptyque. La combinaison de deux articles, l’un écrit par un spécialiste, latino-américain ou non, l’autre présentant le point de vue d’un acteur ou un document important, permet d’offrir une perspective plus complète.
Les quelques points de repère ci-dessous cherchent à remédier un tant soit peu au vide laissé par la disparition – au moins temporaire – des brèves mensuelles publiées dans la version papier sous le titre « L’Actualité en bref ». Les points de repère, classés chronologiquement, sont suivis de liens vers des articles publiés sur le même thème dans d’autres sections d’AlterInfos.

DIAL étant actuellement en accès libre, aidez-nous à faire connaître la publication en diffusant l’information autour de vous. Les lecteurs désirant recevoir la revue chaque mois par mail peuvent s’inscrire ici : http://www.dial-infos.org/form.php.

Points de repère
:
29 octobre - Brésil
Le président Luiz Inácio Lula da Silva est réélu avec 60,83% des voix au deuxième tour des élections qui l’opposait au candidat social-démocrate, Geraldo Alckmin.
- BRASIL - Luiz Inácio Lula da Silva es reelecto en la segunda vuelta de las elecciones presidenciales (por Mario Osava, IPS)
1er novembre - Nicaragua
Le candidat du Front sandiniste de libération nationale (FSLN), Daniel Ortega est élu avec 38% des voix. Son plus proche opposant, Eduardo Montealegre, de l’Allance libérale nicaraguayenne (ALN), obtient 29% des voix.
- NICARAGUA - Daniel Ortega logra triunfó tras escrutarse más del 90 por ciento de votos (por TeleSUR)
- NICARAGUA - Fue difícil ganar las elecciones. Mucho más difícil será gobernar (por Arnaldo Zenteno S.J., Adital)
7 novembre - Amérique latine
L’assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies choisit le Panama comme membre non permanent du Conseil de sécurité, en représentation de l’Amérique latine et des Caraïbes pour 2007-2008. L’élection du Panama intervient alors que le Guatemala et le Venezuela ont décidé de retirer leurs candidatures et proposé celle du Panama, après s’être opposés 4 semaines durant sans pouvoir obtenir la majorité requise.
- AMERICA LATINA - Eligen a Panamá como miembro no permanente del Consejo de Seguridad (por TeleSUR)
14 novembre - Uruguay
Le gouvernement de Tabaré Vázquez rembourse de manière anticipée l’ensemble de sa dette auprès du Fonds monétaire international (FMI), comme l’ont fait aussi l’Argentine et le Brésil en décembre 2005.
- URUGUAY - Gobierno cancelará su deuda con el FMI, como ya lo hicieron Argentina y Brasil (por Darío Montero, IPS)
20 novembre - Mexique
Le candidat aux élections présidentielles du 2 juillet, Andrés Manuel López Obrador (PRD), a refusé la victoire – contestée – de Felipe Calderón, du PAN (Parti d’action nationale). Il a prêté serment lundi 2 novembre sur le Zócalo, la place principale de Mexico, comme président « légitime ». Le président « officiellement » élu doit prendre ses fonctions le 1er décembre.
- MEXICO - Dos gobiernos imaginarios para México (por Gennaro Carotenuto, Rebelión)
26 novembre - Équateur
Selon les résultats partiels publiés par le Tribunal suprême électoral, le candidat du Parti socialiste - Front ample (PS-FA) et de la coalition Alliance pays, Rafael Correa, devance largement son rival conservateur Álvaro Noboa, du Parti rénovateur institutionnel d’action nationale (PRIAN) et deviendrait donc le futur président. Lors du second tour des élections présidentielles, le candidat de l’Alliance pays a obtenu 56,8% des voix contre 43,2% pour son rival, selon les résultats diffusés mercredi 29, et prenant en compte 98,79% des bureaux de vote.
- ECUADOR - Correa afianza ventaja con más de 15 puntos porcentuales sobre Noboa (por TeleSUR)
- ECUADOR - Rafael Correa Reaches the Government from the Left (by Kintto Lucas, IPS)
28 novembre – Bolivie
Le président bolivien Evo Morales a promulgué peu avant minuit la Loi de reconduction communautaire de la réforme agraire qui permettra l’expropriation des terres non travaillées, notamment dans les latifundios de l’est du pays. La loi avait été approuvée de justesse par le Sénat ce même jour. L’Assemblée constituante réunie à Sucre, la capitale, et dominée par le Mouvement vers le socialisme (MAS) et les partis alliés a approuvé ce même soir le principe du vote à la majorité absolue pour les modifications de la Constitution, alors que l’opposition réclamait une majorité des deux tiers.
- BOLIVIA - Evo Morales promulgó la ley de Tierras en medio de amenazas de la oposición (por Erbol)

Notes
[1] Les Mapuche rejettent l’usage pluriel du mot mapuche, qu’ils considèrent comme un substantif collectif.
Site Internet : 
Responsable de la notice : 
MP
Dernière mise à jour le 29/10/2014 - 00:41