Vous êtes ici

VIDAL Edgard

-A A +A
Titre :
Présentation : 
Après une formation initiale en sociologie, puis en philosophie et sciences de l’information (un DEA de Communication et Création Multimédia option Documentation et Nouvelles Technologies) Edgard Vidal a soutenu sa thèse des Sciences de l’art et du langage à l’EHESS sur la « Littérature et Société du Rio de la Plata : 1870-1940 ». Il a travaillé les relations entretenues entre processus de création littéraire et changements sociaux. Il a étudié en particulier la littérature argentine du XXe siècle, qui est à cette époque l'une des plus créatives et influentes de l'Amérique Latine. C'est en se basant sur le même modèle d'abstraction méthodologique, qui suit de près la démarche esthétique des auteurs étudiés, qu’il souhaite orienter ses prochaines recherches, cette fois sur la peinture de la région. L'autre phénomène culturel important du Rio de la Plata et du Brésil du début du XXe siècle. Cette région est remarquable par la concentration des grands artistes et des mouvements et des écoles qui ont marqué l’art international, dont les plus connus sont : Pedro Figari (le premier a avoir introduit la figure du noir dans la peinture latino-américaine), Tarsila do Amaral (à l’origine du mouvement anthropophagique), Joaquin Torres-Garcia (créateur du Constructivisme Universaliste), Carmelo Arden Quin (promoteur du mouvement Madi). Il s’agira dans cette recherche de retrouver les mêmes marqueurs sociaux (cosmopolitisme) et stylistiques (géométrisation) à l'œuvre dans la peinture que dans la littérature traversées toutes les deux par des processus historiques similaires (car ils s'avèrent d’influence régionale) et où la recherche stylistique (cette fois plastique) est liée aussi à une forte demande « d'ordenacion social », comme dirait le peintre, politique et docteur Figari. Il a été, par ailleurs, responsable du Service « Publications électroniques et bases de données » de la Maison René-Ginouvès, et travaille actuellement toujours comme Ingénieur d’étude CNRS responsable de systèmes d’information au Mascipo (UMR 8168). À ce titre il a participé à la première maquette de la base de données accessible sur Internet du LIMC (Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae). Il a réalisé le site de l’UMS 844, et de 4 laboratoires (Archéologie et Sciences de l’Antiquité, Archéologie des Amériques, Ethnologie et sociologie comparative et Préhistoire et technologie), des deux bibliothèques (d’Ethnologie et de sociologie comparative et d’Archéologie et des sciences de l’Antiquité), ainsi que des publications en ligne (Colloques, Ateliers, Gallia, Revue d’ethnologie française, etc..) et de nombreuses bases de données. Son projet est d’articuler, une réflexion sur les nouvelles technologies de la communication et les objets littéraires et iconologiques. A ce propos il a crée « Objetsur », une base de données d’objets littéraires extraits d'une période couvrant les années 1822 à 1944 et visant à faire connaitre la littérature de la région du Rio de la Plata (http://web.archive.org/web/20070405121304/http://www.mae.u-paris10.fr/ob...). Il s’agit maintenant de travailler sur le traitement automatisé des images, très utilisé dans d’autres disciplines (en particulier en archéologie avec les bases de données célèbres comme celle du LIMC à laquelle il a participé) en l’appliquant à l’histoire de l’art et de la culture latino-américaine. Dans ce contexte, un projet de répertoire et base de données bibliographique de l'art de l’Amérique Latine du XXeme. a été mis en ligne fin 2009 : « art(i)biblio » (http://www.art-i-biblio.fr/).
Autres activités : 
Communication
Axes de l'IdA :
Disciplines :
Mots clés thématiques :
Mots clés pays :
Mots clés régions :
Mots clés période :
Mots clés autres localisations : 
Rio de la Plata
Dernière mise à jour le 12/01/2015 - 13:45