Vous êtes ici

Esthétiques de la déconstruction mémorielle dans le Cône Sud

-A A +A

La violence qui s’est abattue sur le Cône Sud dans les années 1970-1980 a donné lieu à une production artistique foisonnante et ininterrompue depuis au moins quatre décennies. Cet ouvrage s’intéresse à la dimension esthétique de ces œuvres de mémoire, car la création (littérature, théâtre, chanson, cinéma, arts plastiques…) est un vecteur fondamental dans la transmission, la conservation, la construction, la déconstruction ou la recréation de ce(s) mémoire(s). L’introduction historique met en perspective les quatorze contributions de chercheurs français et étrangers. Les quatre textes écrits spécialement pour cet ouvrage par des écrivains donnent un autre regard sur ces questions qui continuent de nous interpeller.

Avec le soutien de l’université d’Angers.

Raúl Caplán est professeur à l’université Grenoble-Alpes. Il est spécialiste de littérature uruguayenne contemporaine. Il a écrit de nombreux articles sur la création carcérale et la représentation de la violence politique dans le roman, le théâtre et la chanson populaire.

Erich Fisbach est professeur à l’université d’Angers. Il est spécialiste de littérature hispano-américaine, plus particulièrement bolivienne et argentine. Il a écrit de nombreux articles sur la représentation de la violence politique dans le roman et le cinéma.

Site Internet : 
Source de l'actualité : 
N. Collen
Responsable de la notice : 
Communication IdA
Lettres d'information

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

Plus d'informations ?
CAPTCHA
Cette question est utile pour vérifier que vous êtes bien un humain et pas un robot (protection anti spam)
Image CAPTCHA
Plus d'informations ?
Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 12/06/2020 - 12:10