Vous êtes ici

Parution de l'ouvrage: "Anatomie de l'image. Notes de Teo Hernandez"

-A A +A

Figure singulière du cinéma français et mexicain, Teo Hernandez s’est consacré à une pratique expérimentale du cinéma qu’il a développée au sein de la contre-culture et de la communauté homosexuelle parisienne. Ce livre rassemble une sélection de fragments des carnets de l’artiste, mort à Paris en 1992.

Andrea Ancira (Mexico, 1984) est une cura­trice indé­pen­dante, écrivaine, éditrice et cher­cheuse basée à Mexico. Elle a tra­vaillé en tant que cher­cheuse au sein du Ministère de la Culture du Mexique, en tant qu’assis­tante cura­to­riale au MUAC (Museo Universitario Arte Contemporáneo) et en tant que com­mis­saire asso­ciée au Centro de la Imagen. En 2016, elle a reçu une bourse de recher­che cura­to­riale de la Jumex Foundation et fut la pre­mière rési­dente du Pernod Ricard Fellowship à la Villa Vassilieff. Actuel­le coor­di­na­trice éditoriale de Buró-Buró, elle col­la­bore à la réa­li­sa­tion de publi­ca­tions dans le champ des scien­ces socia­les et de l’art contem­po­rain. Elle est la commissaire de l’exposition actuellement présentée à la Villa Vassilieff  « Éclater les apparences : Teo Hernández », prolongement de la manifestation organisée au Centro de la Imagen de Mexico en 2018.

L’ensemble du travail de Fabrice Jahk est une remise en question de ce qui nous est donné comme réel. Une quête du lieu de la conscience où le dépassement des normes libèrerait de nouvelles formes de perceptions. Ses travaux ont été présentés lors de la dernière Borderline Biennale de la Demeure du Chaos (Lyon), à la Cité des Sciences (Paris), à l’Embobineuse (Marseille), ainsi que dans divers bars, squats et autres lieux improbables…

Responsable de la notice : 
Communication IdA
Dernière mise à jour le 30/04/2019 - 17:03