Vous êtes ici

Publication : "Historia de Iberoamérica en las obras de sus escritoras", Prix Virginia Woolf 2018

-A A +A

Dans Historia de Iberoamérica en las obras de sus escritoras, Luisa Ballesteros Rosas présente, à travers les œuvres les écrivaines latino-américaines du baroque au postmodernisme, leur attitude transgressive en participant à la transmission de la vision de la femme de l’époque précolombienne à nos jours. Leur version confère à la littérature le rôle didactique d’apporter des éléments essentiels à la légitimité de l’histoire, puisque selon l’écrivaine argentine Maria Esther de Miguel « finalement, l’histoire officielle est complétée par le témoignage des anonymes et avec les contributions de la mémoire collective », et pour Paul Veyne « devenir une histoire complète est la vraie vocation de l’histoire, qui a devant elle un avenir inépuisable, puisque décrire le concret est une tâche infinie ».

Les écrivaines partagent avec les auteurs masculins les mêmes inquiétudes et thématiques, et ressentent tous le besoin de revisiter l’histoire en y apportant des éléments que le discours officiel a laissés de côté. Elles rompent ainsi avec le silence de ceux qui n’ont jamais eu la parole, présentant également dans leurs œuvres la vision de la femme comme témoin ou protagoniste des événements importants, tels que la période précolombienne, la conquête, l’époque coloniale, l’Indépendance, la fondation des Etats-nation, les conflits du XIXe siècle, les révolutions, les dictatures populistes et militaires, et les problématiques contemporaines.

Pour cela, elles suivent le cours des mouvements littéraires en employant des procédés d’écriture, qui deviennent innovants dans la période post-moderne, afin de rendre à la lumière contemporaine une meilleure compréhension des événements historiques.

Source de l'actualité : 
Groupe de recherche AGORA, Université de Cergy-Pontoise
Responsable de la notice : 
Luisa Ballesteros Rosas
Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 28/11/2018 - 16:53