You are here

Imaginaires et mobilités touristiques aux Etats-Unis

-A A +A
06/02/2020

Imaginaires et mobilités touristiques aux Etats-Unis

Colloque international, 6-7 février 2019

Auditorium, bibliothèque universitaire, 45 boulevard Vauban, Guyancourt

 

Colloque organisé avec le soutien du CHCSC, de l’Institut des Amériques et de la MSH Paris-Saclay

 

Réputé pour être la « première industrie » mondiale, le secteur du tourisme suscite un intérêt croissant en sciences sociales, et même au-delà. Géographes, économistes et spécialistes en gestion, sociologues et anthropologues ont contribué à la compréhension des principaux enjeux – sociaux, culturels, économiques environnementaux – soulevés par l’expansion planétaire de cette industrie. Dans ce panorama scientifique, la question des imaginaires touristiques n’est pas négligée, constituant même une approche originale et nécessaire puisqu’elle permet de saisir au mieux les ressorts socio-culturels et les motivations profondes de la mobilité touristique. Cet imaginaire touristique se nourrit d’images matérielles (cartes, affiches publicitaires, magazines et revues spécialisées, reportages diffusés dans les médias) et immatérielles (récits de voyages, discours, fantasmes et préjugés). Situé essentiellement en amont de l’acte de mobilité, cet imaginaire participe in fine pleinement de l’activité touristique, contribuant tant à l’émergence puis au développement de pôles touristiques que, a contrario, à la mise à l’écart et au délaissement de lieux considérés comme peu intéressants, voire comme répulsifs, à tort ou à raison.

L’imaginaire touristique portant sur les États-Unis met en avant quelques espaces particulièrement attractifs, grandes métropoles (comme New York ou San Francisco), grands espaces « sauvages » (en particulier quelques parcs nationaux de haute réputation), ou encore, symboles d’un tourisme « hors-sol » né aux Etats-Unis, les parcs d’attraction, comme Disneyland ou Six Flags. Toutefois, l’évocation de ces quelques lieux révèle, en creux, que la géographie des marchés touristiques est inégale et segmentée. Plus tournés vers les lieux touristiques à fort pouvoir médiatique, les touristes internationaux ne fréquentent pas tout à fait les mêmes lieux que les touristes nationaux, à la géographie et aux temporalités plus diffuses. De même, ces derniers, nourris qu’ils sont de l’imaginaire de l’Ouest et de la wilderness, manifestent une inclinaison nette en direction de pratiques touristiques et de loisirs profondément marquées par la prégnance de l’Outdoor et de l’histoire singulière du pays.

Le colloque se déroulera les 6 et 7 février 2020, à l’Auditorium de la Bibliothèque universitaire de l’Université de Versailles Saint Quentin (UVSQ). L’entrée est libre d’accès

Programme

JEUDI 6 FEVRIER

  • 9h00 : accueil des participants et ouverture du colloque par Jean-Claude Yon, directeur du CHCSC, UVSQ
  • 9h30-10.30 : intervention de Steve Whitfield, Brandeis University, Etats-Unis
    • Florida : from Tourism to Troubles
    • Modératrice : Alexandra Boudet-Brugal (UVSQ)
  • 10h30-12h : BULLES TOURISTIQUES
    • Modérateurs : Sophie Croisy (UVSQ) et Frédéric Leriche (UVSQ)
    • Rob Kroes (Université d’Utrecht, Pays-Bas), “Pictures of Utopia: the inner antithesis in contemporary mass tourism” 
    • Emily A. Margolis (American Philosophical Society, Etats-Unis), “Let me play among the stars’: tourism at NASA’s Kennedy Space Center” 
    • Thomas Capitelli (Université Lyon 3 – Jean Moulin) et Emmanuel Jaurand (Université d’Angers), “Spartacus chez les cowboys : les Etats-Unis au prisme du tourisme gay”
  • 12h15-13h15 : pause déjeuner (Le Marina, Saint-Quentin-en-Yvelines)
  • 13h30-14h30 : intervention de Terence Young, California State Polytechnic University, Pomona, Etats-Unis
    • Outdoor Imaginaries: camping in Modern America
    • Modérateur : Yves Figuereido (Université Paris-Sorbonne)
  • 14h30-16h30 : MEMORY STUDIES
    • Moderateurs : Sandrine Ferré-Rode (UVSQ) et Jean-Marc Zaninetti (Université d’Orléans)
    • Alexandra Boudet-Brugal (UVSQ), “Mapping the memory of the Vietnam war at the Wall”
    • Raymond Arsenault (University of South Florida, Etats-Unis), “Civil rights tourism comes of age: history, memory, and the public representation of movement culture, 1990-2020”
    • Anne-Claire Fauquez (Université Paris 8), “Esclavage et tourisme mémoriel aux Etats-Unis ou comment concilier pédagogie, recueillement et divertissement”
    • Florence Gasparini (Université Paris 8), “Le tourisme de mémoire en Floride : comment le National Park Service préserve les sites coloniaux de Fort Caroline et du Soto National Memorial”
  • 17h00 : visite guidée de la ville de Versailles organisée par les étudiants de L3 géographie (UVSQ)

VENDREDI 7 FEVRIER

  • 9h00-10h00 : intervention de Maria Gravari-Barbas, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
    • Le tourisme aux frontières de la ville. Imaginaires urbains et projets touristiques hors des sentiers battus dans les villes américaines
    • Modératrice : Dalila Messaoudi (UVSQ)
  • 10h00-11h30 : ESPACES URBAINS
    • Modérateurs : Bertrand Réau (Université Paris 1-Panthéon Sorbonne) et Frédéric Leriche (UVSQ)
    • Aude Le Gallou (Université Paris 1-Panthéon Sorbonne), “Imaginaires de l’abandon et pratiques touristiques à Détroit : des marges urbaines entre stigmatisation et valorisation”
    • Pascale Nedelec (CREDA, Paris), “What happens here, stays here’: origines, cristallisation et diffusion des imaginaires touristiques de Las Vegas”
    • Helen Gibson (Freie Universität Berlin), “Access to leisure in cars: early black motorists’ worldmaking in Miami”
  • 11h30-12h30 : IMAGINAIRES DE L’OUEST
    • Modératrices : Sophie Croisy (UVSQ) et Sandrine Ferré-Rode (UVSQ)
    • Nilak Datta (Birla Institute of Technology and Science, India), “Masculine Nationalism and the American Frontier: sight-marking in literature on Daniel Boone in the long 19th century”
    • Raphael Devred (UVSQ), “Outdoor pastimes of an American president: Theodore Roosevelt et les imaginaires touristiques cynegétiques et animaux dans l’Ouest américaine”
  • 12h30-13h30 : pause déjeuner (Le Marina, Saint-Quentin-en-Yvelines)
  • 13h30-15h00 : MOBILITÉS
    • Modératrices : Alexandra-Boudet-Brugal (UVSQ) et Elodie Grossi (Université de Toulouse)
    • Emilio José Álvarez Castaño (Zhejiang Yuexiu University of Foreign Languages, Chine), “Jack Kerouac’s On the Road: the traveler, the pilgrim, the wanderer and the tourist”  
    • Catherine Morgan-Proux (Université Clermont Auvergne), “Imagining the American road trip”   
    • Matthieu Schorung (Université Paris-Est-Marne-la-Vallée), “Le projet ferroviaire privé Brightline en Floride : l’émergence d’un corridor touristique polarisant ? Les imaginaires et les mobilités touristiques par le train ”  
  • 15h00-16h30 : IMAGES DU SUD
    • Modérateurs : Jacques Pothier (Professeur Emérite, UVSQ) et Patrick Schembri (UVSQ)
    • Melaine Harnay (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), “Plantation tourism : vers une déconstruction de l’imaginaire mythifié de la société esclavagiste”  
    • Giuliano Santangeli Valenzani (RomaTre University, Italie), “Advertising the Deep South in the years of Jimmy Carter: towards a shift in tourism destination image”
    • Sally Mc Kee (UC Davis, Etats-Unis), “The preservation of Jazz in New Orleans and its unintended consequences”
  • 16h30-17h00 : Clôture du colloque : intervention d’Edith Fagnoni (Université Paris-Sorbonne)
Boletins

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

Informations
Apoie o IdA
Dernière mise à jour le 31/01/2020 - 15:02